BlendWebMix 2014

« BlendWebMix, c’est 2 jours pour être plus efficace les 363 autres jours de l’année ! »

C’est la promesse ambitieuse martelée sur de nombreux supports par la « Cuisine du web », les organisateurs de cette manifestation, la deuxième du nom.

Il est clair que « Blend » veut s’imposer comme l’Evenement web français de référence ; aidés par le dynamisme de l’écosystème lyonnais et avec près de 1400 billets vendus (de 130 € à 230 € l’unité) on peut dire qu’ils y sont parvenus.

Deux jours d’ateliers et de rencontres autour du web, de la technique, des réflexions voir de la philosophie ; d’ailleurs les deux conférences dont je vais parler bousculent les idées reçues.

Il y a tout d’abord celle de Philippe Méda (consultant pour des grands groupes) qui est relativement déstabilisante : « le hold-up du numérique ». Pendant une bonne demi-heure je ne voyais pas où il voulait en venir, au final dommage que Philippe Méda n’ait pas eu plus de temps pour conclure et échanger.

Malgré tout on a compris le message : le monde numérique n’est pas un monde à part malgré tout ce que l’on nous raconte, enfin si j’ai bien compris 🙂 . Je mets la vidéo, c’est à voir enfin à écouter surtout !

 

Ensuite une table ronde intitulée « Prenons de la hauteur sur nos usages du web » avec  quatre intervenants dont Thierry Crouzet qui a réussi la performance  à placer « startup à la con » dans son argumentation, mais là n’était pas l’essentiel de son propos.

Thierry Crouzet regrette que le web soit devenu la « propriété » des mastodontes tels que Google, Facebook,… où l’humain n’est plus qu’un consommateur plutôt qu’un acteur ; le web est simplement un révélateur de notre société.

D’ailleurs, pour rejoindre le discours de Philippe Méda, c’est un peu la même chose dans le monde non virtuel avec Danone, Coca Cola et deux, trois autres marques qui captent quasiment toute l’industrie alimentaire mondiale.

Il y aurait beaucoup à dire…

Pour conclure, une organisation carrée, des intervenants de qualités, et surtout du sérieux en toute décontraction ; c’était BlendWebMix 2014.

Laisser un commentaire

151283d1e511f58cb696a59b8ec0ecd5WWWWWWW