formateur marseille

L’avenir des petits organismes de formation

Formateur depuis 2013 et membre du syndicat SYCFI (1) depuis 2016 je suis forcement avec beaucoup d’intérêt les futures évolutions (bouleversements ?) qu’on nous promet dans ce secteur.

Pour mettre un terme aux abus de quelques “professionnels ” mal inspirés et surtout pour adapter le monde de l’entreprise aux réalités de notre époque le ministère du travail a lancé un grand chantier de rénovation de la formation professionnelle depuis déjà quelques années.

Beaucoup d’éléments sont encore floues mais si l’on souhaite continuer à travailler avec les OPCA (dont dépendent beaucoup de PME), les organismes de formation vont devoir faire preuve de plus de transparence tout en améliorant les outils de suivi. Les choses vont se clarifier dans les mois à venir avec la mise en place d’une base de donnée unique créé par 20 OPCA intitulée Datadock.

Malgré tous leurs efforts, leurs compétences et leurs souplesses,  les petites structures sont en sursis ; en effet  rien ne permet de dire que les OPCA autoriseront l’organisme à assurer la formation même si celui çi leur donne toutes les garanties. Le risque, pour nous les petits,  c’est que les mastodontes du secteur fassent main basse sur cet énorme marché.

A nous de nous adapter et de nous faire entendre auprès des pouvoirs publics ; c’est dans ce cadre qu’une première réunions de formateurs indépendants à eu lieu à la Boate (Marseille). A suivre…

(1) SYCFI est un syndicat professionnel qui regroupe les personnes exerçant dans les domaines de la formation, du conseils et de l’accompagnement. Plus d’information sur leur site : http://www.consultant-formateur-independant.org/

une vidéo qui récapitule la base de donné Datadock.

Laisser un commentaire